PATRIMOINE MONDIAL

Remontez dans le temps et voyagez dans l'histoire de la Tunisie en visitant les sites tunisiens – sites archéologiques, médinas – inscrits sur la liste du Patrimoine mondial de l'Unesco. Une histoire faite d'un long balancement entre Afrique, Orient et Occident. Berbère à l'origine, profondément marquée par les Phéniciens, devenue province prospère et influente de l'empire romain, émirat arabe puis royaume jouissant d'un grand rayonnement, elle a encore reçu, au cours des siècles récents, de nombreuses influences venues de Turquie et de l'Europe toute proche.

La Tunisie est aussi un pays central pour son extraordinaire variété d'écosystèmes, et se trouve sur une des principales routes empruntées par les oiseaux migrateurs entre l'Europe et la Sicile, celle du détroit de Sicile. Le Parc National d'Ichkeul est lui aussi inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l'Unesco.


La médina de Tunis

Multiple et foisonnante, la médina de Tunis offre bien des visages différents, à l’image de sa longue histoire enrichie d’influences diverses. Pendant toute la fin du Moyen Age, elle était une des cités majeures du monde musulman. Elle est aujourd’hui une des plus vastes et des plus belles médinas du monde, riche de ses monuments qui se comptent par centaines, et de son tissu urbain caractéristique des villes arabes…


Lire plus sur la médina de Tunis

Le site de Carthage

Carthage a été fondée par la princesse phénicienne Elyssa en 814 avant J.-C. Au centre d'un empire comptant parmi les plus riches de son temps, détruite par les Romains en 146 avant J.-C, elle a été reconstruite pour devenir une des plus brillantes métropoles de l’empire romain. De cette riche histoire subsistent d’innombrables vestiges dispersés sur un vaste territoire.


Lire plus sur le site de Carthage

L’amphithéâtre d’El Jem

L’un des mieux conservés et des plus grands de tout l’empire romain, l’amphithéâtre d’El Jem est un témoin majeur de l’apogée de l’Afrique romaine, qui apporta à la culture romaine sa touche particulière. Il est aussi un modèle d’architecture romaine portée à sa perfection, et apporte un éclairage précieux sur ces moments de folie collective qu’étaient les jeux romains.


Lire plus sur l'amphithéâtre d'El Jem

Le Parc National d’Ichkeul

 C’est en 1980 que le lac et la montagne d’Ichkeul ont été inscrits sur la Liste du Patrimoine mondial de l’Unesco, puis érigés en Parc National couvrant une superficie de 12 600 ha. C’est un haut lieu de la vie sauvage. Son vaste plan d’eau est le dernier vestige d’une chaîne de lacs d’eau douce qui s’étendait autrefois à travers l’Afrique du Nord.

Lire plus sur le Parc National d’Ichkeul

Le site de Kerkouane

Le site de Kerkouane, vestiges d’une petite ville qui fut brûlée et désertée au IIIe siècle avant J.-C., puis resta abandonnée pendant vingt-deux siècles, apporte un témoignage intact sur la civilisation des Carthaginois, leur architecture et leur mode de vie.



Lire plus sur le site de Kerkouane

La médina de Sousse

La médina de Sousse, son fort – le Ribat –, sa Grande Mosquée, sa Kasbah, ses remparts forment un ensemble exceptionnel de monuments à la beauté austère, puissamment évocateur du passé de cette place forte médiévale.




Lire plus sur la médina de Sousse

Kairouan

Première ville fondée au Maghreb par les musulmans, Kairouan a conservé à travers les siècles une aura de ville sainte. Capitale de l’Ifriqiya, la partie orientale du Maghreb, pendant le haut Moyen Age, elle a été aussi un centre de civilisation au rayonnement considérable.



Lire plus sur Kairouan

Le site de Dougga

Etagés au flanc d’une hauteur qui s’achève en falaise abrupte, à l’apparition des premiers reliefs de la chaîne de l’Atlas au nord-ouest de la Tunisie, émergent les vestiges d’une cité antique magnifiquement conservée avec toutes ses composantes : temples, établissements publics, arcs monumentaux, maisons, rues pavées… Outre ses somptueux monuments romains, Dougga présente de nombreux témoignages de la synthèse avec les cultures punique, numide et hellénistique.



Lire plus sur le site de Dougga


Multiple et foisonnante, la médina de Tunis offre bien des visages différents, à l’image de sa longue histoire enrichie d’influences diverses. Pendant toute la fin du Moyen Age, elle était une des cités majeures du monde musulman. Elle est aujourd’hui une des plus vastes et des plus belles médinas du monde, riche de ses monuments qui se comptent par centaines, et de son tissu urbain caractéristique des villes arabes…


Lire plus sur la médina de Tunis

Carthage a été fondée par la princesse phénicienne Elyssa en 814 avant J.-C. Au centre d'un empire comptant parmi les plus riches de son temps, détruite par les Romains en 146 avant J.-C, elle a été reconstruite pour devenir une des plus brillantes métropoles de l’empire romain. De cette riche histoire subsistent d’innombrables vestiges dispersés sur un vaste territoire.


Lire plus sur le site de Carthage

L’un des mieux conservés et des plus grands de tout l’empire romain, l’amphithéâtre d’El Jem est un témoin majeur de l’apogée de l’Afrique romaine, qui apporta à la culture romaine sa touche particulière. Il est aussi un modèle d’architecture romaine portée à sa perfection, et apporte un éclairage précieux sur ces moments de folie collective qu’étaient les jeux romains.


Lire plus sur l'amphithéâtre d'El Jem

 C’est en 1980 que le lac et la montagne d’Ichkeul ont été inscrits sur la Liste du Patrimoine mondial de l’Unesco, puis érigés en Parc National couvrant une superficie de 12 600 ha. C’est un haut lieu de la vie sauvage. Son vaste plan d’eau est le dernier vestige d’une chaîne de lacs d’eau douce qui s’étendait autrefois à travers l’Afrique du Nord.

Lire plus sur le Parc National d’Ichkeul

Le site de Kerkouane, vestiges d’une petite ville qui fut brûlée et désertée au IIIe siècle avant J.-C., puis resta abandonnée pendant vingt-deux siècles, apporte un témoignage intact sur la civilisation des Carthaginois, leur architecture et leur mode de vie.



Lire plus sur le site de Kerkouane

La médina de Sousse, son fort – le Ribat –, sa Grande Mosquée, sa Kasbah, ses remparts forment un ensemble exceptionnel de monuments à la beauté austère, puissamment évocateur du passé de cette place forte médiévale.




Lire plus sur la médina de Sousse

Première ville fondée au Maghreb par les musulmans, Kairouan a conservé à travers les siècles une aura de ville sainte. Capitale de l’Ifriqiya, la partie orientale du Maghreb, pendant le haut Moyen Age, elle a été aussi un centre de civilisation au rayonnement considérable.



Lire plus sur Kairouan

Etagés au flanc d’une hauteur qui s’achève en falaise abrupte, à l’apparition des premiers reliefs de la chaîne de l’Atlas au nord-ouest de la Tunisie, émergent les vestiges d’une cité antique magnifiquement conservée avec toutes ses composantes : temples, établissements publics, arcs monumentaux, maisons, rues pavées… Outre ses somptueux monuments romains, Dougga présente de nombreux témoignages de la synthèse avec les cultures punique, numide et hellénistique.



Lire plus sur le site de Dougga