> LA TUNISIE EN VIDEOS

Les CITERNES DE LA MAALGA à Carthage

Publié le : 14-08-2019
TunisiaTourismTV - La cité antique de Carthage était alimentée en eau par d’énormes réservoirs : les Citernes de la Maalga, qu’on peut encore voir à la sortie de la ville.
Elles s’étendent sur environ 13 hectares. Avec une capacité de 44 000 m3, elles constituaient le plus grand réservoir d’eau de tout le monde romain. 
Elles font partie du complexe hydraulique romain de Zaghouan-Carthage, qui figure sur la liste indicative pour être inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Les Citernes de la Maalga sont composées de 16 réservoirs voûtés, longs chacun d’une centaine de mètres. 
L’eau y était acheminée par un aqueduc qui débutait au mont Zaghouan, à 56 km de Carthage. 
A Zaghouan, on peut encore voir les vestiges du temple protecteur de la source : le Temple des Eaux
L’aqueduc aboutissait à Carthage après un long détour : il mesure au total 130 km. Il a conservé d’impressionnantes arcades (voir l’Aqueduc de Zaghouan en vidéo).
L’Aqueduc de Zaghouan alimentait également les grandioses Thermes d’Antonin, qui étaient les plus grands thermes romains d’Afrique (voir en vidéo). 
L’eau des citernes de la Maalga pouvait même servir à transformer l’Amphithéâtre en bassin pour y organiser des batailles navales. Des bateaux de guerre actionnés par des rangées de rameurs combattaient alors devant une foule de spectateurs, avides de ces jeux spectaculaires et violents.

Les Citernes, l’Aqueduc et les Thermes permettent d’imaginer les dimensions et la splendeur de Carthage : elle était la plus grande ville de l’empire romain d’Occident après Rome.

Carthage est inscrite au Patrimoine Mondial de l'Unesco depuis 1979. Cliquez ici pour plus d'info.
Histoire,Patrimoine mondial

Nos partenaires