Tabarka et sa région

Tabarka ou Aïn Draham ? Mer ou forêt ? Les deux vous attendent dans le Nord-Ouest tunisien. Un paradis pour les activités nature et de superbes plages de sable pour les vacanciers.


La petite ville de Tabarka s’anime chaque été avec le temps des vacances. Tout autour, ce sont des bois de pins, des criques rocheuses et des belvédères offrant une vue panoramique sur de superbes paysages préservés. Le vieux Fort Génois veille fièrement sur cette petite station balnéaire qui compte un magnifique parcours de golf.

Tabarka est réputée pour la richesse de ses fonds marins ; les plongeurs s’y donnent rendez-vous pour découvrir des sites spectaculaires et une riche faune sous-marine. Achetez un collier de corail rouge dans une bijouterie de la ville : il est pêché à de grandes profondeurs sur cette côte.


Randonnée en forêt

Quant à l’arrière-pays, c’est une région verdoyante unique en Tunisie. Un massif montagneux vient en effet plonger dans la mer à Tabarka. Il est recouvert d’une épaisse forêt de chênes, une des plus belles de Méditerranée. Partez en randonnée autour du village d’Aïn Draham et vous rencontrerez sur votre chemin ruisseaux, cascades ou lacs de barrage ; la neige recouvre même parfois le paysage en hiver. Le Parc national de Feija (3000 hectares) est un conservatoire de la nature sauvage de cette région.

Non loin se trouvent aussi deux sites archéologiques de premier plan, Bulla Regia et Chemtou.

Le Fort Génois

Perché sur une petite presqu’île, ce fort gardait autrefois une petite colonie génoise qui avait la concession de la pêche au corail à Tabarka.


Les Aiguilles et le port de plaisance

Les rochers découpés en forme d’aiguilles, qui font face au petit port de pêche et de plaisance, sont illuminés le soir.


L’île de la Galite

Des excursions peuvent être organisées vers cette magnifique île volcanique, à une soixantaine de kilomètres au large de Tabarka, au cœur d’une réserve naturelle.


Aïn Draham

Les maisons aux toits rouges à flanc de montagne, entourées de forêt, font tout le charme du village d’Aïn Draham.


Chemtou

Dans ce site archéologique au milieu d’un paysage montagneux, vous pourrez voir d’anciennes carrières de marbre (le marbre jaune, très recherché dans l’Antiquité). A côté, un beau musée moderne. Après sa visite, vous saurez tout sur les anciens habitants de la région, ancêtres des Berbères ! 

Sejnane et Cap Serrat

Les habitantes de Sejnane sont connues pour leur talent de potières. Elles travaillent l’argile selon des méthodes immémoriales et réalisent des objets décorés en rouge et brun dans le style berbère. On trouve aussi à Sejnane une petite gare coloniale dont les anciennes installations industrielles (transport du minerai de fer) sont aujourd’hui colonisées chaque printemps par des cigognes qui viennent y nicher. La superbe plage de Cap Serrat est à quelques kilomètres.


Bulla Regia

Le clou de la visite de Bulla Regia – Bulla “royale” –, ce sont de luxueuses maisons romaines comportant des pièces souterraines à l’abri de la canicule d’été, encore ornées de leurs mosaïques. Tout autour, de nombreux vestiges de théâtre, bains publics, temples…