Bizerte et sa région

La côte nord de la Tunisie est une enfilade de plages désertes et de criques rocheuses. Dans cette région, on trouve aussi d’extraordinaires sites naturels comme le lac d’Ichkeul, ou historiques comme Utique, Bizerte et Ghar el-Melh.


Si vous aimez vous baigner sur une plage déserte, débarquer en bateau sur un îlot sauvage, ou plonger à la recherche de grottes sous-marines, la côte nord de la Tunisie vous comblera. Cap Serrat, Cap Hmem ou Ras Angela (le point le plus septentrional d’Afrique) sont des lieux idylliques à l’écart des grands itinéraires.

Non loin de Bizerte se trouve un des plus extraordinaires sites naturels de Tunisie : le lac Ichkeul et sa montagne. Dernier grand lac naturel d’eau douce d’Afrique du Nord, le lac Ichkeul est un plan d’eau d’une beauté fascinante et un refuge pour de nombreux oiseaux. Des sentiers de randonnée parcourent la montagne boisée qui le surplombe.

Visitez aussi dans cette région des lieux chargés d’histoire : le site antique d’Utique, la vieille ville de Bizerte ainsi que les forteresses de Ghar el-Melh, port militaire au XVIIème siècle.

A une heure d’autoroute de Tunis, la petite station balnéaire de Bizerte vous accueille pour des vacances d’été au bord de somptueuses plages de sable fin.

Bizerte

Restée à l’écart des principaux itinéraires touristiques, la ville de Bizerte vaut une visite pour l’atmosphère authentique de sa médina fortifiée et pour l’ambiance poétique de son vieux port. En contraste, la ville vient de se doter d’une marina ultramoderne. 


Parc National d’Ichkeul

Une montagne verte et solitaire émergeant dans un paysage de plaine, un vaste lac naturel dans un pays semi-aride… le Parc national d’Ichkeul offre un paysage fascinant et chargé de mystère. C’est aussi un haut lieu de la vie sauvage. Il a été inscrit par l'Unesco sur la liste du Patrimoine mondial. Lire plus.


Utique

Utique était une des plus anciennes villes de Méditerranée, fondée par les Phéniciens avant Carthage. Le site archéologique recèle des vestiges originaux : nécropole punique, maisons romaines, mosaïques…


Ghar el-Melh

Cette petite ville dont le nom signifie “Grotte du sel” (mais que les italiens baptisèrent Porto-Farina) a été au XVIIème siècle la principale base navale de Tunisie. On y voit encore trois forteresses et les galeries de l'ancien arsenal.

Sejnane et Cap Serrat

Les habitantes de Sejnane sont connues pour leur talent de potières. Elles travaillent l’argile selon des méthodes immémoriales et réalisent des objets décorés en rouge et brun dans le style berbère. On trouve aussi à Sejnane une petite gare coloniale dont les anciennes installations industrielles (transport du minerai de fer) sont aujourd’hui colonisées chaque printemps par des cigognes qui viennent y nicher. La superbe plage de Cap Serrat est à quelques kilomètres.


Tunis, Carthage et Sidi Bou Saïd

La capitale de la Tunisie est à la fois une ville d’histoire et une cité bouillonnante de vie. Il y a beaucoup à voir et à visiter à Tunis et aux environs : la grande médina, le Tunis 1900, le village de Sidi Bou Saïd, le musée du Bardo, les ruines de Carthage… Lire plus.
La médina de Tunis et le site de Carthage ont été inscrits au Patrimoine mondial par l’Unesco.