En Tunisie, l’eau a toujours été une source de beauté et de santé au naturel, depuis les thermes romains jusqu’aux hammams des médinas. Au pays de l’hospitalité, de la douceur méditerranéenne, des parfums du jasmin et de la fleur d’oranger, le bien-être est ancré profondément dans la tradition. 

Les spas et centres de thalasso de Tunisie ont hérité de cette tradition. Découvrez ces petits plus qui font la différence.


Le hammam

Dans les spas et centres de thalassothérapie tunisiens, les hammams sont des espaces fascinants où le murmure des fontaines résonne sous les voûtes envahies de vapeur. Le bain de vapeur favorise la détente et l’élimination des toxines. Mais le must, c’est bien sûr le rituel intégral. Le bain de vapeur est accompagné d’un gommage naturel au gant rêche, puis d’un enveloppement d’argile parfumée. Un massage léger aux huiles de rose ou de jasmin, une épilation traditionnelle au caramel complètent souvent le rituel, couronné par le cérémonial du thé à la menthe servi avec fruits et douceurs.


Les massages traditionnels

En Tunisie, on pratique depuis des générations des étirements au Hammam, soit à l’aide des deux mains, soit en s’aidant de Foutas, les grandes serviettes rayées qu’on porte en paréo au sortir du Hammam. 

Une grande écharpe de coton, passée sous le buste, vous soulève légèrement, vous berce, vous étire vers l’avant, l’arrière, les côtés… D’autres écharpes viennent s’enrouler autour de vos épaules, vos poignets, vos chevilles, votre tête… afin de libérer les articulations et d’étirer très progressivement tout le corps. Un soin qui efface les tensions au niveau des muscles et améliore la circulation sanguine, particulièrement apprécié des sportifs.


Les soins au naturel

Le terroir tunisien est généreux en plantes médicinales et aromatiques : thym, henné, romarin, grains de fenouil, eucalyptus… Les eaux florales traditionnelles sont riches en huiles essentielles : eau de fleur d’oranger, de rose, de géranium rosat. Des recettes ancestrales savent tirer parti des vertus cachées des plantes et des produits de la terre.

L’huile d’olive : comme huile de massage, elle est très hydratante, nourrit et adoucit la peau ; on peut l’additionner d’eau de fleur d’oranger. 

L’huile de figue de Barbarie : extraites des pépins du fruit du cactus, elle a d’extraordinaires propriétés hydratantes, raffermissantes et anti-âge. 

• L’argile verte, appelée Tfal, est cicatrisante, antiseptique et antalgique. L’argile brune, ou Ghassoul, est nettoyante et purifiante. L’argile blanche, ou Barrouk, est plus fine et s’utilise pour le visage.

Le thé possède un remarquable pouvoir anti-oxydant, et contribue donc à ralentir les signes de l’âge. On l’utilise de nombreuses manières – bain, baume de massage, enveloppement…

• Le henné : cette poudre de feuilles séchées, provenant d’un arbuste cultivé dans l’oasis de Gabès, est un très ancien produit cosmétique. Il est bon pour les cheveux qu’il nourrit, et pour la peau dont il efface les impuretés et guérit les petites irritations.

La grenade : ce fruit typique des vergers tunisiens et des oasis du Sud est un excellent actif anti-âge. Trois fois plus riche en antioxydants que le thé vert, elle hydrate, adoucit et raffermit la peau.

• La datte, fruit emblématique des oasis du Sud tunisien, est régénérante et nutritive. On en fait des masques pour le visage.