Street art et médinas
Publié le : 30-07-2018

On croit parfois que le street art n’est fait que pour les grandes villes modernes. Pourtant, en Tunisie, il s’accorde à merveille avec l’architecture traditionnelle des médinas et des villages…


En 2014, au cœur de l’île de Djerba, 150 artistes venus du monde entier se sont retrouvés dans le petit village d’Erriadh, célèbre pour sa synagogue plusieurs fois millénaire. C’est ainsi qu’ils ont créé “Djerbahood”, musée éphémère du street art. Ils ont prouvé que les graffitis et les fresques de l’art urbain pouvaient parfaitement s’intégrer aux petites maisons blanches, aux coupoles et aux arcades traditionnelles des villes de Tunisie.
Depuis, de nombreuses villes à travers le pays se sont mises à l’heure du street art : Sidi Bou Saïd, Le Kef, Mahdia, Houmt-Souk…




Street art au Kef



Street art à Mahdia



Djerbahood


Djerbahood en vidéo :



Voir aussi :

Des œuvres de Street art à Houmt-Souk (Djerba)