5 palais à Tunis
Publié le : 27-04-2018

Cinq palais et belles demeures à visiter à Tunis et aux environs.


Dar Othman  Construite au début du 17e siècle, cette belle demeure de la médina est exceptionnelle par l’aspect monumental de sa porte extérieure, décorée de marqueterie de marbre. Son patio de superbes proportions, entouré de hautes arcades, s’inscrit dans la tradition hafside. Ce palais était la résidence d’Othman Dey, souverain turc qui avait restauré le pouvoir central après une longue période de guerre.





Dar Husseïn  Cette luxueuse demeure de la médina porte le nom du président de la première municipalité de Tunis dont les réunions se tenaient dans ce palais. Construite au 18e-19e siècle, elle combine le classicisme des motifs hispano-maghrébins avec certaines concessions au goût italien. Elle comporte une remarquable salle d’apparat occupant deux étages.



Palais du Bardo  Près de Tunis, ce vaste palais a été construit, puis agrandi, par les beys (souverains) de la dynastie husseïnite. Les anciens appartements privés abritent le célèbre musée archéologique. On y trouve quelques souvenirs du style du premier palais – comme le joli patio du “petit Palais”, agrémenté d’une vasque. Plus tardives, les grandes salles d’apparat sont luxueusement décorées de marbre, de stuc sculpté et de peintures italianisantes. Leur style hétéroclite et surchargé est caractéristique du goût des beys de la fin du 19e siècle.



Palais de la Rose  Située à la Manouba, cette élégante résidence d’été a été édifiée par le souverain Hamouda Pacha au début du 19e siècle. Dans son vaste patio, les beaux panneaux de céramique de tunisienne ou espagnole répondent aux encadrements de marbre polychrome, aux arcs blancs et noirs et au plâtre sculpté de vieille tradition tunisienne.



Palais Ennajma Ezzahra  Son nom signifie « l’étoile de Vénus ». Ce palais situé à Sidi Bou Saïd est l’œuvre du Baron Rodolphe d’Erlanger, sujet britannique, passionné de culture arabe et tunisienne qui décida de s’installer en Tunisie dans les années 1910. C’est un lieu un peu mythique, où se tenaient autrefois des réceptions fastueuses et cosmopolites. Il contient des merveilles de décoration traditionnelle, en même temps que des réinterprétations très personnelles de l’architecture tunisienne.  


Lire plus sur Tunis et sa région